À propos

 

image

Mathieu Martel est né à Montréal un 22 juillet. Cependant, il a passé près de 20 ans de sa vie près de l’inspirant Mont Saint-Bruno. Il vit présentement à Montréal à la croisée du quartier Villeray, Mile-Ex (Marconi-Alexandra) et de la Petite-Italie.

Suite à la découverte des pensées de Schopenhauer, Kierkegaard et Nietzsche à 19 ans, il décide après quelques années en littérature d’entreprendre des études philosophiques en 1995.  Depuis ce tournant, il se consacre à la vie philosophique  au quotidien: étonnement, questionnement, vécu, étude, écriture, lecture et art de vivre. En tant qu’esprit libre, il se dédie aussi à l’élaboration d’une œuvre originale à la fois poétique et philosophique.

Appréciant l’art de la dégustation du thé depuis 1999, il découvre et approfondit les approches de la non-dualité à travers, notamment les philosophies d’Héraclite, Plotin, Shankara, Abinavagupta, Krishnamurti, Nisargadatta, Spinoza et Éric Baret et Jean Klein.

Par ailleurs, il s’adonne depuis plus de 30 ans à une pratique corporelle (yoga, haltérophilie, musculation,  entraînements par intervalles, spinning) et considère l’importance d’examiner sa vie et de vivre avec soin et attention.

Passionné par l’enseignement, il a notamment enseigné le yoga de 2000 à 2007 et s’est adonné à la pratique de l’haltérophilie de 2006 à 2014. Il est également professeur de philosophie au collégial dans les Basses Laurentides depuis 2008. Il donne les cours suivants: Philosophie et rationalité, Les conceptions de l’être humain, Éthique et politique ainsi qu’ Amour, Cinéma et philosophie.

Pratiquant la lecture et l’écriture depuis son adolescence, c’est en 2005 que son premier opus Présence voit le jour aux Éditions Métanoïa. Après quelques années de réflexion, une trilogie paraît sous le titre La Puissance de l’instant en 2012. L’année suivante, il s’occupe de l’édition des manuscrits de jeunesse du penseur franco-grec Théodore Hammer en éditant La Violence de l’éveil . Ainsi danse Shiva est publié en 2014. Un nouvel ouvrage sort à l’automne 2015, soit un recueil de 48 poèmes d’inspiration non-dualiste intitulé  Va boire du thé. 

Ses dernières recherches, réflexions et lectures portent principalement sur l’herméneutique allemande et française, le courant phénoménologique, les écrits de Nietzsche, de Spinoza et ceux d’Émil Michel Cioran.

Il se sent présentement interpellé par la tradition Zen Soto et Rinzai.

Mathieu donne aussi régulièrement des conférences et des causeries philosophiques depuis 2005.

 

                                                image

Pour savoir comment se procurer le nouveau livre de Mathieu Martel, n’hésitez pas à le contacter.