Le Bréviaire des lapidaires lapalissades

Le titre même « Le Bréviaire des lapidaires lapalissades » est le fruit d’un délassement. Il m’est venu un jour l’idée de risquer d’unir la poésie à la réflexion. Le résultat fut de se retrouver devant un corpus de courtes formules que nous pourrions appeler pensées poétiques puisqu’elles invitent à réfléchir succinctement de façon suggestive, implicite, voire énigmatique. Le Bréviaire des lapidaires lapalissades représente, en tant qu’expression orale issue d’une ludique activité dialectique entre acolytes, le fanal d’un jeu sérieux. Le Bréviaire des lapidaires lapalissades conjugue la fertilité de l’imagination à la quête d’un éveil spirituel symbolique. Quête, disons-le, toujours soucieuse d’une pensée harmonieuse orientée par l’originel pouvoir du Nom. La plénitude de chacune de ces pensées poétiques est exprimée d’une manière explosive et surprenante propre aux slogans et graffiti. En somme, ces amuses grandes-gueules sont plus qu’un simple exercice de style puisqu’il s’agit premièrement d’un texte à écouter, ultimement à entendre, possiblement à voir et principalement à comprendre chers herméneutes!

Extraits du recueil

Sans effusion de sang, sentir sien le sentier d’un sens.

L’homme craint le vertige, le capricorne l’équilibre.

Qui les devises divinise, de vile éternité se grise.

L’innocent tombe de sa selle, se débauche, et enfin rechevauche l’ébauche.

Que donc soit mon condor, que l’air soit mon aigle, et que ne dorme guère l’égrégore des rares chercheurs d’aurore.

Dieu yeute-t-il l’esse de la Déesse.

Lorsque riant du luxe de la lumière, ne sommes-nous pas luxuriants?

À toujours fabuler l’on fabrique des bulles.

Qui trop conclut, d’illusions contusionne.

Le concept ne devance pas l’ancêtre sceptre du précepte.

L’exception infirme la règle.

S’enfanter dans la fange ou s’entêter à téter.

Qui s’évertue à la vertu, le vert tue-il sévèrement?

L’excitation incite à l’extatique citation.

Embrasser embrase les bras qui s’arbrent autour du feu.

L’univers-cécité verse dans l’eunuque cité servile.

La présence du silence ensemence le sens.

La succulente excuse du progrès dont use la science espoir expire.

Si l’homme propose et la femme dispose, dites-leur qui impose?

L’art de dénouer le souffle ouvre sur l’amour.

À servir d’exemple, je s’exempte pleinement.

L’azote assure la résurrection de l’azur.

Les chastes oaristys de Zorro stimulent, orientent et transmutent le feu en Zarathoustra.

Priape que l’appétit appelle apparaît apte à la verticale prière.

Êtes-vous de ceux qui théorisez Dieu ou de ceux qui l’entendez?

Simplicité n’implique aucune illicite limite.

Sache que les suaves sages savent sans suer.

Insoumis et sans sou, qui oserait souscrire à un sourire?

J’envie la vie, là, je vis l’envie.

L’opuscule du crépuscule bouscule les scrupules des émasculés.

Le cœur ne recule devant nulle œuvre qui urge.

Symbole qui vole, frivole luciole.

Copyright Mathieu Martel – 1999

Advertisements